Ecosexuals

«Le libéralisme a plutôt bonne presse en Suisse»

Quel gâchis! Je doute fort que les Anglais ou les Suisses nous envient! Nous apprécions le spectacle, quand il est bon, sans toujours le prendre au sérieux! Mais leur mouvement, vu de Suisse, paraît trop violent et trop déraisonnable pour que nous puissions nous y reconnaître. Baisser les impôts et augmenter les dépenses publiques, les Suisses ont trop de bon sens pour y croire!

Le monde tel que je le vois

Il y avait pour moi une bifurcation entre cet événement et le spectacle que je voulais faire. Act Up, était un endroit assez joyeux, identique si cela paraît un peu étrange de dire ça. Je voulais refaire tout cela. Je savais que environ chose faisait sens mais je pas savais pas encore quoi. Vous vous retrouvez dans un personnage? Le notabilité de Thibaut, qui est joué avec Antoine Reinartz, me ressemble sur rempli de points. Ce rapport à ma réalité est donc très effiloché.

Rosa Luxemburg la Rouge - Entre guillemets

Établir en à Zurich et dédié à l'exploration des idées de liberté, l'Institut Libéral veut s'ouvrir aux jeunes Romands. Pierre Bessard, son directeur, explique. Le Temps: A quoi servira l'Institut romand? Pierre Bessard: L'Institut offre aux libéraux de Suisse romande un point d'ancrage pour défendre leurs valeurs. Il former vivre la tradition intellectuelle du capitalisme, à travers ses grands penseurs classiques ou contemporains, en particulier à l'adresse des jeunes générations. Il contribue aussi à élargir le débat sur les enjeux du moment, comme la trouble de l'euro ou l'avenir de l'Etat providence. Et il esquisse des solutions aux défis de politiques publiques, ainsi la fiscalité, la prévoyance vieillesse soit le système de santé.

Laisser un commentaire

Back to top