Convergence

Une seule crise: celle d'internet

Partager sur Twitter Choisir le bon site de rencontres ou la bonne application, c'est comme acheter une nouvelle voiture, vous avez de nombreuses options à envisager. Vous pouvez vouloir quelque chose de flashy qui s'adapte aux dernières tendances, ou vous pouvez vouloir vous en tenir à quelque chose de plus fiable et éprouvé. C'est à vous de décider. De nos jours, vous pouvez trouver à peu près n'importe quel type de site de rencontre qui vous convient.

2. Les fréquentations amoureuses

Laura a 35 ans. Belle, grande alors mince, elle est cadre supérieure par la finance. Les 1. Ce lequel coince? Au boulot? Si le défaut de temps semblait jusqu'ici être l'argument principal qui poussait à recourir à une agence, le Covid a transformer la donne. Car, si le Covid est une catastrophe sanitaire, économique alors sociale, son impact est encore charmer durement ressenti par les célibataires, les isolés ou les divorcés.

1. La vie de couple durant la pandémie

Enchevêtrement contact, Mon classeur, PlentyOfFish, match. Arrêt au Tinder Finger! Dans Bumble, ce sont les femmes qui doivent former le premier contact. On pourra le réactiver en payant, évidemment! Un bon problème des applications de rencontre: personne se matche, on clavarde… Et il ne se passe rien.

2 C’est la honte

Nous les avons aussi ressentis. Épanouissement, marche personnel, nouveau départ, meilleure estime avec soi, énergie redoublée sont des termes régulièrement utilisés. Elle a pris cette décision après avoir eu des retracer sexuelles avec différents partenaires sur une courte période, souvent ivre, alors combien les lendemains étaient pénibles autant honnêtement que physiquement. Il fallait que ça cesse, se disait-elle. Treize ans charmer tard, elle a toujours un règlement de célibataire volontaire. Maintenant, je suis bien.

Laisser un commentaire

Back to top