Convergence

Pourquoi les femmes n’aiment pas les préservatifs ?

La construction de soi pourrait ainsi être influencée par la lecture. Pour rendre compte de cette interface, Bech a proposé le concept de Citysex qui renvoie non seulement à la sexualisation de la ville contemporaine mais aussi à la conception de la sexualité moderne comme essentiellement urbaine. Dans ce contexte, même si plusieurs figures prototypiques sont présentes poètes, flâneurs, prostituées, etc. Les endroits de drague ou de rencontres sexuelles plus anonymes comme les dark-rooms, les back-rooms, les toilettes publiques terminus de bus, universités, haltes routièresque fréquentent des jeunes provenant de petites villes et obligés de cacher leur orientation sexuelle, sont aussi indiqués Les espaces privés appartements et chambres sont aussi évoqués, sans trop de détails, dans la construction des scènes intimes.

Derniers numéros

Ce vendeur dans un magasin de déco de 37 ans est en parfaite santé. Comme 7. La Prep permet de se libérer la tête. Les Etats-Unis ont sauté le pas les premiers.

Tenter d’enrayer l’épidémie

Les femmes comme les hommes usent avec manipulation et de tromperie pour former accepter des rapports non protégés à leur partenaire. Une étude américaine publiée dans The Journal of Sex Research montre pourtant que les femmes sont tout aussi disposées que les individu à esquiver la capote, et ce, en utilisant les mêmes techniques foirax que leurs homologues masculins. Notons finalement que toutes les capotes ne se valent pas. Pourquoi ne pas séduire de soigner son aversion pour les zizis cellophanés en investissant dans la qualité, plutôt que de se satisfaire des préservatifs gratos balancés par la voiture Cochonou sur le Tour avec France?

Laisser un commentaire

Back to top